Duel physique

L’adversaire du jour (Andard Brain) étant en haut du classement, nous nous attendons à un match difficile et à une intensité physique accrue.

Grandes (tout est relatif, évidemment), athlétiques et dynamiques, les joueuses d’Andard ne tardent pas à imposer leur rythme dès l’entame de match. A l’inverse, peu habituées  à attaquer sur de l’indiv nous paniquons et  déjouons sur une défense  agressive. Pourtant, petit à petit, le jeu s’équilibre. Nous courons toujours après le score mais réussissons à développer un peu de jeu en allant provoquer les duels. Nous limitons les attaques des adversaires grâce à une presse et en  alternant défense indiv’ et zone.

Malgré tout, Andard est devant à la mi-temps : 22 à 36

Pas de quoi s’alarmer pour autant.  L’équipe est en place et fait preuve de volonté pour rester au contact. Attention à ne pas se relâcher pendant la mi-temps. Chose que nous avons pris  l’habitude de faire depuis le début de la saison.

Et comme souvent, la reprise est très dure. Pas du tout dans le rythme nous n’arrivons pas à développer notre système de jeu alors que les adversaires percent sans difficulté notre défense.

Amputées de joueuses sorties sur blessures ou pour accumulation de fautes, nous tachons de tenir. Mais rien n’y fait ! Le ballon ne circule pas trop mal mais les prises d’initiatives pour scorer se font rares. Peu de shoots, peu de réussites, et une défense qui fuit de toute part.

Bref,  le mal est fait. Incapables de se ressaisir, nous laissons Andard prendre le large.

Score final : 36 à 73

Grosse défaite contre une équipe d’Andard physiquement au-dessus. Pourtant, tout n’est pas à jeter dans cette rencontre, bien au contraire !  Encore faut-il jouer pendant 40 min !

Minich

Ce contenu a été publié dans Résultats. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

One Response to Duel physique

  1. Audrey dit :

    En effet équipe au dessus. Un manque de volonté de notre part et de physique pour garder sa joueuse en indiv sur la fin… La révision de l’attaque sur indiv s’impose aussi mais on n’a pas dit notre dernier mot hihi!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *