David et Goliath

Hier après-midi 2 équipes s’affrontaient sur un terrain de basket d’une salle pas très facile à trouver. Montreuil Juigné accueillait Chalonnes pour un 1/4 de finale de challenge de l’Anjou qui laissait planer le doute quant à l’identité du vainqueur. Le match a débuté sur les chapeaux de roues en terme de fautes sifflées. Les arbitres étaient bien au rendez-vous et cela n’a surtout pas profité aux Chalonnais, bien au contraire. Premier quart-temps, plus de 10 fautes d’équipe pour nous avec des joueurs à 2 voir 3 fautes personnelles, et 3 ou 4 fautes d’équipe pour Montreuil. Le match s’annonçait long et il l’a été. 2h à attendre un verdict à suspens. Nos Chalonnais ont été menés pendant une mi-temps mais David s’est rappelé qu’il avait déjà battu Goliath et à la force du mental, aidé d’un public déchainé, ils sont passés devant nos adversaires. 25-32 pour nos blancs et rouges à la fin du 3ème quart temps. Arrivent alors les moments difficiles où trois de nos joueurs  se retrouvent confrontés à leurs fautes personnelles qu’ils payent d’une invitation à passer le reste du match sur le banc. Goliath reprend le dessus mentalement et passe devant au score vers la fin du 4ème quart-temps. Les 40 minutes marquent la fin d’un rêve et les Montreuillais laissent éclater leur joie. Ce qu’on ne vous dit pas c’est que cette joie nos Chalonnais la méritait autant voir plus que nos adversaires. Ce qu’on ne vous dit pas c’est que sur ce terrain, David est classé en Départemental 4 et affiche une saison plutôt chaotique, alors que Goliath est en Départemental 3 et qu’il réalise une assez bonne saison. Ce qu’on ne vous dit pas c’est que sur le terrain les gars n’ont rien lâché et que peu importe si le match se joue sur un lancer franc ou une balle perdue, ils nous ont fait vivre un très beau match à nous, supporters. Ce qu’on ne vous dit pas également c’est que notre équipe n’avait pas d’expérience de 1/4 de finale de challenge ou coupe de l’Anjou des saisons précédentes et qu’il faut, je vous l’assure, un certain cran pour réussir à donner ce qu’ils nous ont donné sur le terrain en faisant abstraction du contexte. Ce qu’on dira donc c’est que nos blancs et rouges se sont battus de la 1ère à la dernière minute contre un adversaire plus fort qu’eux sur le papier, qu’ils l’ont fait douter et même qu’ils ont pris le dessus. Ce qu’on dira également c’est que cette équipe a été accompagné de formidables supporters qui se sont déplacés en nombre et que l’ambiance était magique. Alors si, par ce texte, vous n’arrivez pas à comprendre ces émotions que nous avons vécues en voyant cette équipe sur le terrain hier après-midi, venez l’année prochaine les voir jouer. Parce que ce match n’est bel et bien pas une fin et ouvre la voie à d’autres challenges voir d’autres coupes de l’Anjou, parce que ces joueurs sont jeunes et qu’ils ont encore le temps d’apprendre et surtout parce que cette défaite servira d’expérience pour les années futures. En tout cas merci les gars, cette aventure s’achève en beauté !

Ce contenu a été publié dans Actualité. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à David et Goliath

  1. Sophie Grellier dit :

    Un très beau parcours ! Dommage que cela s’arrête aussi tôt… l’année prochaine on compte sur vous pour aller un cran plus loin !!! Bien joué les gars !

Répondre à Sophie Grellier Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *